Vestiges des années révolues

La rue Monk manque d’amour. Je le dis souvent parce que c’est une grande vérité. Enfin, si vous êtes des nostalgiques et/ou si vous êtes à la recherche de quelque chose que vous n’êtes plus capable de trouver nul part, sachez qu’à Ville-Émard vous pouvez encore magasiner chez les très populaires Pitt et Rossy. Deux magasins qui nous rappellent les belles années 80. Sérieusement, c’est une expérience haute en émotions que de mettre les pieds dans ces commerces. Mi

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

A propos salutvilleemard

Je suis une fille à Ville-Émard...
Cet article, publié dans Commerce, rue Monk, Uncategorized, Ville-Émard, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Vestiges des années révolues

  1. M. Dumas dit :

    Rock on Pitt!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s