Le boul. Newman, c’est laid!

Le boul. Newman est laid. Au moins autant que Taschereau (ce qui n’est pas peu dire…). Qui sont donc les pauvres hommes qui ont prêté leur nom à ces artères? Le boulevard Taschereau a été nommé en l’honneur de Louis-Alexandre Taschereau (1867-1952), 14e premier ministre du Québec et le boulevard Newman doit son nom au cardinal anglais John Henry Newman. En tout cas, j’en connais deux qui doivent se retourner dans leur tombe parce que c’est pas drôle d’avoir son nom associé à de telles horreurs urbaines.

J’ai relu l’article de Danielle Bonneau paru dans La Presse le 20 novembre dernier.  Dans cet article, on rapporte les mots de Sylvie Champagne, chef de la division de l’urbanisme de l’arrondissement : «Nous voulons créer une porte d’entrée à l’arrondissement et transformer le boulevard Newman, qui a l’allure d’un boulevard de banlieue, en un boulevard urbain qui laisse plus de place aux transports collectifs et favorise les déplacements à pied et à vélo. Nous voulons densifier notre territoire tout en créant un milieu de vie agréable, moins dépendant de l’automobile, avec un traitement architectural et paysager intéressant.» Attaboy…  Il faudra commencer la revitalisation au plus vite parce qu’il reste beaucoup de travail à faire.

Mi

Publicités

A propos salutvilleemard

Je suis une fille à Ville-Émard...
Cet article, publié dans Angrignon, Citoyen, Montréal, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le boul. Newman, c’est laid!

  1. Guy Gelinas dit :

    Effectivement, le boul. Newman a des affinités avec celui de la rive sud de Montréal.

    Il faut cependant tenir compte des tendances financières difficiles depuis quelques années. Quant à la densification, je ne suis pas si certain que ce soit pour le mieux. Les immenses tours condos et autres (déjà prévues à plus de 10 étages) ne feront que bien vivre le promoteurs et la ville (LaSalle) n’y voit qu’une entrée de taxes immédiate. À mon humble avis ce sont là des visions à très courts termes. en effet la courbe démographique diminuant, que feront-ils de tous ces locaux et habitations dans 15 ou 20 ans. La croissance de Montréal n’est si extravagante et ne risque pas, à moins d’un changement dramatique dans l’évolution de la province, d’être en croissance élevée pendant toutes ces années, pour justifier de tels projets. « Nous voulons densifier notre territoire tout en créant un milieu de vie agréable, » cette phrase me parait pour le moins contradictoire, et cette autre bout: « avec un traitement architectural et paysager intéressant. » Si tout est place aux tours d’habitations et commerce, que reste-t-il du paysager? (autre contradiction pour le moins stupéfiante!)

    On parle et on semble vouloir pousser la verdure, le piéton, les espaces pour attirer les gens.

    Le parc Angrignon c’est bien beau, mais quoi bon si nous sommes 5000 ou 8 000 à le visiter le même jour! (nombre cité pour exemple seulement, déjà vu lors de certains événements, comme le tour de l’île). Où seront les animaux et les plantes qui l’habitent actuellement et qui en font ce qu’il est, si le bipède envahi le territoire? On vante, pour promouvoir les futurs condos (si j’ai bien compté, on veut construire plus de 2000 condos dans la pointe sud/sud-est que forme Angrignon, Allard et Newmam d’ici peu), la proximité du métro, la verdure du parc, le centre d’achat…. Tout ça c’est bien beau pour ceux qui vont faire la piastre, mais être-vous passé en été dans le parc pour y trouver un coin paisible, sans bruits humains (radio, cri, manifestations de toutes sortes) il est où le champêtre (et dire que ledit parc est considéré comme parc nature)? Et avec autant de gens, croyez-vous que le magasinage se fera facilement au carrefour Angrignon… Songez simplement à la cohue actuel du temps des fêtes! Imaginez toutes ces personnes en plus! (moi, bien qu’il soit tout à côté de ma résidence, j’évite déjà d’y aller dans ces temps là!). Et dans quelques années, alors qu’après tout ce va-et-vient des constructions, et qu’alors que ces bâtiments commenceront à mal vieillir (on sait comment la qualité des construction est de nos jours) et que les gens commenceront à les éviter, que la nature sera irrémédiablement détruite dans le parc et les quelques trop rares îlots de verdure en périphérie, et que pendant tout ce temps les citoyens, qui vivent déjà en proximité auront enduré tout ça, parlerons-nous encore de qualité de vie et de proximité de la nature en ville? J’en doute.

    Mesdames et messieurs les promoteurs et gestionnaires de la ville, pensez donc durabilité et réduisez l’ampleur des projets, songez pour un instant à ces gens qui prendront racine (ou tenteront de) dans ces lieux (assurant ainsi vos salaires et pensions par leurs taxes). L’être humain se comporte bestialement lorsqu’il est placé dans des cages à poules (on connait l’histoire partout dans le monde!) de grâce, modifiez la perspective et planifiez quelque chose de plus viable et durable, en harmonie avec ce qui existe déjà, même si la tentation du « $ » est présente. La densification a des limites. Le territoire de LaSalle comporte encore beaucoup d’autres endroits à construire et si la densité est moins là, la répartition des immeubles ailleurs pourra vous permettre de rejoindre vos objectifs, surtout ne pas mettre tous vos oeufs dans le même panier!

    Posez-vous une question, iriez-vous habiter là? Vos enfants, seraient-ils vraiment dans un environnement intéressant, sécurisant, valorisant (sans trop de béton et bitume!).

    L’arrondissement de LaSalle est déjà est très fort manque côté verdissement, ces blocs de béton ne feront qu’accroître les îlots de chaleurs. Moins de béton, moins d’humains et plus de verdure ne feront qu’apporter de la véracité à vos pubs de mieux vivre dans une « banlieue » à proximité de la ville!

    Faites vite! Au nom du mieux vivre, et de la nature, dont nous sommes tous issus!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s